top of page

Vivre, c'est voyager et apprécier pleinement chaque instant.

Dernière mise à jour : 11 janv. 2023

En ce début d'année 2023, je ne m'interroge plus sur le sens de la vie. Je crois avoir trouvé la réponse à cette question en 2022. Par contre, je m'interroge ce que c'est de Vivre ! De vivre pleinement ma vie pour me sentir vivante, joyeuse, légère, confiante, amoureuse, bienveillante à chaque instant. Me sentir sereine et en ayant foi en ce que la vie me donne à vivre. Pouvoir avancer sur mon chemin dans le foi que chaque chose qui se présente est un cadeau à vivre, que chaque minute, chaque rencontre est précieuse. Vivre et pouvoir m'endormir chaque soir sans regret. Vivre et me réveiller chaque matin en me disant qu'une nouvelle journée est à déguster. Vivre et apprécier toutes les choses que j'ai déjà réalisé et toutes celles qu'il me reste à créer.


Photo Christelle Galand - Maroc, Désert de Femmes 2022

En 2023, je fais le voeu de Vivre chaque minute de ma terrestre intensément, avec amour, joie et sérénité et partager tout cela avec vous sur les chemins de la vie, les tapis de yoga, ma table de massage ou les soirées Yoga et Sens que je proposerai tout au long de l'année.


Vivre c’est voyager avec un corps léger, un esprit serein et un cœur joyeux.


Si j'ai envie de consacrer cette année à Vivre, c'est que j'ai vu mourir un certain nombre de choses en 2022. Des relations ou des personnes, des projets ou des rêves. Avec cette sensation que la peur avait pris le dessus sur l'amour, l'ombre sur la lumière, le mal être sur le bien-être. Avec des jours remplis de tristesse, d'angoisse, voir de panique. Je me suis laisser traverser par ces émotions. Je les ai observées, traversées, affrontées ou simplement laissées passer. Puis un jour, l'arc en ciel est apparu. Et j'ai choisi de danser dessus, de vivre en couleurs, de faire des choix et de mettre en place des actions pour Vivre dans la Joie et la santé. De respirer en conscience, de goûter le sel de la vie, d'éveiller mes sens au contact de la nature, d'expérimenter une nouvelle façon de marcher, pour me sentir libre et heureuse, vivante et vibrante.


Et comme par hasard, le premier film que j'ai été voir cette année s'appelle VIVRE. Ce film n'est pas sans rappeler certaines choses de ma vie que j'ai pu observer et qui m'ont toujours fait penser que la vie était ailleurs que dans une société formatée, codifiée, uniformisée.

J'ai toujours pressenti que la vie était sur les chemins, dans la nature, dans la joie du partage, dans la foi en l'humanité, dans la réalisation de ses rêves, dans l'écoute de la guidance de sons coeur. Dans la compréhension que mon destin n'était pas celui que ma famille avait envisagé pur moi ou que la société matérialiste et consumériste avait défini pour le genre humain.


En 2022, j'ai compris et intégré que mon destin était entre les mains d'une force supérieure et d'un idéal plus grand que ce que je pouvais voir ou toucher, mais que je pressentais. Lors de mon voyage dans le désert Marocain, j'ai émis comme intention de me laisser porter par le Voyage et chose incroyable, malgré les décalages, les petits tracas, les larmes ou les moments de fatigue, j'ai eu l'impression de voyager sur un tapis volant. C'est à dire dans un état de légèreté, de joie et de sérénité. Alors j'ai choisi de garder cette sensation en me disant que toute ma vie serait désormais ainsi.


Vivre, voyager et apprécier chaque instant, c'est aussi l'intention qui va guider mon travail tout au long de l'année et ce que j'ai envie de transmettre à mes élèves sur leur tapis de Yoga, mes clients qui voyageront entre mes mains par la massage énergétiques ou encore les hôtes de ma maison La Magnanerie de Dions.


Pour notre première séance de l'année 2023, j'ai choisi d'orienter la pratique avec pour intention d'ancrer notre FERMETE pour avancer avec confiance et courage dans la vie et de développer notre DOUCEUR pour vivre, accueillir, aimer avec le coeur et avec bonté tout ce que la vie nous offre. Deux états qui semblent antagonistes ou plutôt complémentaires, comme le Yin et le Yang, le féminin et le masculin que le Yoga nous propose d'expérimenter et équilibrer.


Pour cela, nous voyagerons avec un enchainement dynamiques de postures préparatoires, puis trois postures tenues sur 24 respirations statiques dans une orientation Yin.



Photo Christelle Galand - Maroc, Désert de Femmes 2022


Les trois postures de ce début d'année :


FERMETE : La posture de l’Arbre - Vrikshasana :


L’arbre symbolise l’évolution de la vie, le cosmos, la liberté. La posture de l’arbre est celle de la verticalité, de l’équilibre physique, psychique et émotionnel entre la terre et le ciel.


Cette posture debout en équilibre asymétrique améliore la coordination et l’aisance corporelle, fortifie les articulations, chevilles, genoux, bassin.


L’observation des points d’appui (kurma) de la voute plantaire sur le sol favorise l’ancrage à la terre, alors que les bras et la colonne verticale s’étire vers le ciel.



DOUCEUR : La posture de la tête de Vache - Gomukâsana :


Dans toutes les civilisations, la vache est le symbole de la terre nourricière, de la maternité, de la fertilité et de l’abondance.


Cette une posture assise est favorable à la respiration, à l’énergie et aussi à la concentration et la stabilité du mental. Elle assouplit les hanches, les genoux. L’énergie circule mieux dans le bassin

Elle délie la région des épaules, ainsi que les bras.

Le bassin est ici fixé fermement, les jambes sont comprimées, la sphère génito-urinaire est stimulée, ce qui a une action sur la régulation des sécrétions hormonales. 

La poitrine est ouverte favorisant la prise de conscience de cette zone respiratoire et activant tout particulièrement Anahata Chakra, le Chakra du cœur.


Dans la posture aboutie, la position des bras forme le chiffre de l’infini, établit un lien entre le haut et le bas du corps, ce qui représente l’équilibre complet de “Prana » entre forces supérieures et inférieures, d’où certainement son action sur la santé physique et mentale et la libération du soi évoquée plus haut. 

Le bâton couché




ALIGNEMENT : La posture de l'angle droit - Urdhva prasarita padasana :


Urdhva prasarita padasana est une posture apaisante qui confère un bel effet sur la sangle abdominale ainsi que les fléchisseurs de la hanche, en les renforçant. Elle étire l’arrière des jambes, les draine et, permet parfois de prévenir et calmer aussi certaines lombalgies. Favorise la circulation sanguine dans les jambes et le retour veineux.

Etirer les bras vers l’arrière ou en crois pour favoriser l’étirement et l’alignement de la colonne, l’ouverture thoracique et la respiration dans le chakra du coeur.



Sans surprise le prochain film que j'irai voir sera "LE TOURBILLON DE LA VIE" :




Commenti


bottom of page