Pleine Lune 18.03.2022, RenaisSens et quête de Sens




Un peu chahutée ces derniers jours, après une semaine très intense, je me sens fatiguée et un peu le moral en berne à l’aube de cette Pleine Lune en Vierge. Tout devrait être au beau fixe, et pourtant des idées sombres me plombent le moral à l’image de ces nuages noirs et lourds qui encombrent le ciel ces derniers jours.


Ma poitrine est oppressée, je soupire et je ressens le besoin de m’immerger dans ma belle Nature, de méditer, me purifier avec de la sauge, pratiquer mes Asanas et me relier pleinement aux messages de la Pleine Lune.


J’ai tourné la page de mon passé par un dernier voyage en Haute-Savoie. Je reviens sur mes terres ardoises où je suis accueillie avec tendresse et amour. Et pourtant, j’ai peur, des angoisses remontent. Celles de l’abandon, de la trahison, du rejet,… Ces vieilles blessures tentent encore de refaire surface. 


Est-ce que cette Pleine Lune en Vierge va me permettre d’enfin me délester de tous ces poids du passé et renaître à ma nouvelle identité, après 9 mois de gestation dans mon cocon divin.


Ce matin je suis partie m’aérer le corps et l’esprit, me reposer, me re-énergiser, alchimiser ce plomb en or. Encore une fois. Faut-il que je l’accepte… je ne peux pas être en permanence dans la joie et l’allégresse. Mes phases sombres sont. Un point c’est tout. Je les accueille, les observe, et les laisse partir le moment venu.


Je pose mes intentions :


  • Ancrage dans l’instant présent
  • Renouveau dans l’alliance, la confiance et la bienveillance
  • Reliance à ma puissance et ma souveraineté
  • Alchimie de la matière en connexion avec les plans divins et subtils, mes guides et mes anges.



Puissance, pouvoir et souveraineté.


Des notions que nous avons travaillé cette semaine avec la Déesse Hathor, le cercle de femmes des Déesses de Dions mais aussi l’énergie de la Gardienne (13mères) du mois de Mars, celle qui équilibre la vérité, dans l’intention de mesure et de justesse.

 Celle qui représente l’égalité, l’équanimité, la justice. Celle qui a le pouvoir des transmissions des lois sacrées universelles. Celle qui canalise. Mère de la Vérité (Justice), celle qui apporte l’autodétermination, la responsabilité, l’anéantissement de la force destructrice. Elle nous enseigne comment découvrir, connaître, l'habileté de ce que nous sommes dans notre essence et comment développer l’auto détermination dans notre vie, nos choix et nos décisions. Comment nourrir notre côté positif déterminant notre chemin en suivant l’alignement qui nous conduit aux lois sacrées universelles, en ne se soustrayant pas à notre aspect négatif, c’est-à-dire être dans l’égalité et l’équanimité avec équilibre et justice consciente de nos attitudes, nos actions et dans notre parole. Elle nous rappelle où rencontrer le chemin de notre intégrité, nos valeurs, notre éthique afin de rencontrer des solutions de guérison pour nous-même et toutes nos relations. 



Apprendre à accepter la vérité. Accepter la justice divine. 


La puissance et le pouvoir de notre féminin sacré est une notion délicate pour moi. Il y a des jours où je me sens pleine de courage, invulnérable, pleine de joie… et d’autres comme ce jour, où c’est tout l’inverse. Cela me bouleverse, me chahute, me fait tanguer. Me donner envie de pleurer, de me cacher dans ma grotte.


Dans ses moments là, accepter ma part féminine, m’accepter moi -même, mon corps, mes ressentis, mes émotions, mes intuitions, accéder à mon plein savoir, mon plein pouvoir devient difficile. C’est comme être dans un épais brouillard, paniquer et comprendre qu’il vaut mieux arrêter de bouger et attendre que le brouillard se dissipe.


Invisible, impalpable. Essayer encore et encore de se sentir confiante et apaisée dans mon espace intérieur, me réapproprier mon plein pouvoir de création. J’ai des capacités mais j’en ai peur, je les ai reniée. Tout ceci fait partie d’un équilibre intérieur. Je travaille sur mes peurs, mes faiblesses, mes blessures. En quête de sens et de vérité, la vie me rattrape, la magie, la foi dans le divin. 

J’attends que le brouillard se dissipe, que les nuages s’effacent pour enfin y voir plus clair.


Je vous souhaite une mère-veilleuse pleine lune, dans l’accueil de ce qui se joue en nous, dans l’inconfortable, comme dans le joyeux.


 

« Mon Mantra de Mars : « J’accueille ma lumière et les énergies célestes du renouveau. Ancrée dans la Terre et mon temple sacré, je re-connais mes talents, mes pouvoirs, mes dons, que j’ai pu cacher dans l’ombre par peur. »






 

Nouvelle Lune en Poissons du 02.03.2022, l'appel du Couple Sacré

 



Chères Déesses,


A l’heure où je vous écris ces lignes, nous sommes le 2 mars 2022, dans la phase de la Nouvelle Lune en Poissons. J’ai le coeur en Joie et rempli de gratitude pour tout ce travail que nous effectuons ensemble avec le Cercle des Déesses de Dions, depuis le début de l’année. Je suis nourrit des belles rencontres, des épanouissements et évolutions de chacune, de toutes les transformations qui ont eu lieu dans ma vie. Il y a eu une séparation, une page douloureuse à tourner mais au combien initiatique, révélatrice, et propice à de sacrées prises de consciences.


Sortir du bourbier des projections du mental, de l'illusion, des attentes et des attachements fut un sacré défi. J'espère avoir guérit cette blessure profonde qui était tapie sournoisement sous des couches profondes depuis des années, voir des vies. Entachée de peurs de rejet, d'abandon, de désamour, de trahison, d'emprise et d'enfermement, d'auto-sabotage de mon pouvoir, de mon rayonnement. De violences faites à mon féminin sacré,  de vols de mon énergie vitale, de mes besoins, de mes cycles, de mon intimité.

J'ai pris conscience de tous ces mensonges dans lesquels je m'étais enfermée, ce non respect de moi-même, de mes rythmes, de mes besoins fondamentaux pendant toutes ces années. Toutes ces choses que j'avais faites pour que l'on m'aime, que l'on m'accepte alors que je ne savais ni m'aimer, ni me respecter. 


Toutes ces années passées à souffrir pour être belle, à tenter d'être reconnue pour mon esprit et mon intelligence. Toutes ces années éloignées de mon coeur, de ma vérité, de mon authenticité. Tous mes talents de femme, mon intuition, mes idées, mes ressentis, bafoués et rejetés, que je n'avais pas pu, ni su imposer.  Je rejetais le pouvoir de la société, la hiérarchie en entreprise, le management, ... Tout ça car je n'avais pas réussi à exprimer mon pouvoir. Mais tout cela est ok. Il fallait parcourir le chemin initiatique pour comprendre, et pouvoir rayonner, vibrer, exprimer, accompagner à mon tour.

Le chemin est long, initiatique, souvent douloureux, mais au combien gratifiant une fois que l'on a franchit les différentes portes. Un peu comme les 12 travaux d'Hercule... Depuis le début de l'année, grâce au Cercle de Déesses, j'ai pu franchir de nouvelles étapes. Je me sens comme neuve, prête à démarrer une nouvelle aventure sacrée, après 9 mois en terre gardoise.


Je pressens que ma voie à venir s'articule autour du Féminin et du Masculin sacré, du couple sacré, de la sexualité sacrée. Tout ceci  va prendre forme naturellement avec les énergies du printemps, je le sais, je le sens.

Et toi belle Déesse, tu en es où dans ton parcours initiatique. Si tu veux cheminer avec moi, avec l'énergie des Déesses de Dions, n'hésites pas à me contacter.


En février, nous avons avancé en reliance avec Brigid, belle déesse celte. Nous avons pu partager de beaux cercles de tambours, des crêpes, et ce fut merveilleux de voir cette énergie circuler, ces feux brûler et purifier le passé pour accueillir le printemps et le renouveau. 

Hathor s’est invitée pour le mois de Mars et je vais t’expliquer pourquoi : Magnifique déesse égyptienne, associée à la vache sacrée, au bâton de pouvoir et à la vie éternelle. Reliée à la terre et au ciel, elle nous invite ce mois-ci à nous connecter à notre espace sacré, à notre vérité, à ce qui nous fait vibrer et nous met en Joie pour dans et créer l’amour et la donner la vie. Avec Horus, elle représente le couple sacré, divin, la vie éternelle.


Déesse de la musique, de la joie et de l'amour, elle fut identifiée par les Grecs à Aphrodite.


Hathor présente de nombreux attributs symboles royaux :  la couronne faite du disque du soleil tenu entre les cornes de vache mais aussi la ménat, lourd collier de perles à contrepoids, qui produisaient en s'entrechoquant un son comparable au bruissement des fourrés de papyrus qui représente le lieu de gestation mythique; il devait transmettre des pouvoirs puisque la déesse le présente au défunt.

Elle tient dans une main le Ankh, ayant la forme d’une croix  et d'un nœud, l'ankh est un symbole de la vie éternelle. Il était souvent porté par les divinités ou par les gens dans les processions funéraires ou offert au roi en tant que souffle de vie.

Dans l’autre main, le sceptre, ou bâton, est l'un des symboles les plus anciens et les plus constants de la royauté et des divinités. Symbole du pouvoir divin, mais aussi attribut d’ancrage à la terre, de justice, de vérité.

Elle porte aussi le serpent sur sa tête, le cobra dressé au capuchon évasé. Le cobra est associé au dieu solaire, au royaume de Basse-Égypte, aux rois et à leurs familles, et à plusieurs divinités. Symbole de protection, il garde les portes du monde inférieur, éloigne les ennemis de la famille royale et guide les pharaons défunts dans leur voyage dans le monde inférieur.

Ces symboles : coupe vache sacrée, bâton de pouvoir et protection, reliance à la terre et au ciel, sont les attributs auxquels nous pouvons nous relier pour nous connecter à notre espace de notre Féminin Sacré.




Portail énergétique du 20 au 22.02.2022, L' Ame agit


Entre les deux l'Ame Agit, 

Entre les deux, le 21, le Monde.  

Mon monde Intérieur et Extérieur.


Entre le 20 et le 22, le 21 un chiffre qui a chamboulé ma vie. Le nombre 21 a guidé ma vie depuis 2017 jusqu’en 2021. Année où j’ai déménagé, changé mon monde encore une fois pour enfin réaliser mon rêve. Acheter une maison en pierre dans le pays des cigales et des oliviers, et ouvrir une maison d’hôtes à mon image : La Magnanerie de Dions. Mon foyer et celui de toutes les âmes qui viendront s’y ressourcer, prendre le temps vers Soi, honorer leur monde intérieur, alors que le monde extérieur vacille.

Pas un jour ne passe sans que le chiffre 21 ne s'affiche sur mon horloge. 7h21, 21h21,... 


21 est un nombre divin, il représente le un, le deux et le trois. La trinité. Corps, Coeur, esprit. Terre, coeur, Ciel. Vous trouverez bon nombre de significations du nombre 21 sur le net, selon les messages que vous avez à recevoir.

Je retiens celui ci qui me parle à l’heure où j’écris ces lignes : 

« Lorsque vous continuez à voir le numéro 21, considérez-le comme un message de votre ange gardien vous exhortant à être plus indépendant. Ce n'est pas mal de s'attendre à ce que vos amis vous viennent en aide de temps en temps, mais pas à chaque fois.

À travers le nombre 21, vos anges gardiens souhaitent que vous compreniez l'importance de vous appuyer sur vous-même et de trouver des solutions aux différents problèmes auxquels vous êtes confrontés par vous-même. N'oubliez pas que les gens ne seront pas toujours en mesure de vous aider. Le numéro 21 nous est généralement envoyé lorsque nous semblons nous perdre. Ce nombre apparaît comme un message que nous ne devons pas perdre notre individualité.

Vous rencontrerez de nombreuses personnes qui essaieront de vous influencer, vous et vos croyances. Vous serez également confronté à de nombreux nouveaux défis dans la vie, mais ce qui compte le plus, c'est que vous ne vous y perdiez pas et que vous conserviez votre estime de vous-même.

Avec ce nombre de votre ange gardien, vous accomplirez tellement de choses, vous devriez donc continuer à rêver. N'oubliez pas de travailler dur aussi pour faire de tous vos rêves une réalité.

Utilisez votre charisme pour franchir de nouvelles portes dans la vie. Les personnes bénies par ce nombre ont un charisme puissant qui pourrait apporter plusieurs opportunités. »


Dans le tarot de Marseille, le 21 représente Le Monde 

Elle représente une femme qui danse au centre d’une couronne de lauriers, entourée de quatre personnages, le cheval, le lion, l’aigle et l’ange. L’arcane Le Monde symbolise la réalisation d’un projet, son aboutissement harmonieux. Cela apporte du bonheur et de la joie de vivre. C’est une vie harmonieuse.

Le Monde représente l’ouverture sur les autres et sur les différentes situations. C’est une façon universelle d’envisager son existence. C’est une attention à soi et aux autres.

Le Monde exprime une réussite du consultant qui se trouve au centre d’une situation comme l’animateur d’un groupe. 

Je trouve ma place dans le monde. Je suis heureux. Je finalise mon projet. Je gère un groupe. Je crée un centre. Je suis entouré de gens valables. J’ai réussi ce que je voulais. Je reçois les lauriers de mes efforts. J’ai une position harmonieuse et reconnue. J’ai une vision globale et un esprit de synthèse.  Je suis à la maturité de ma vie.


Entre le 20 et le 22, je me relie à mon monde intérieur. A mon espace sacré. A la flamme divine qui brille en mon coeur, en mon centre. Au centre de mon foyer. 

Dans les énergies de ce mois de l’Amour - février, aux prémices du printemps, je nettoie et fais place nette pour accueillir le renouveau. Je me connecte à la nature, au caractère sacré des petites choses de la vie.

A partir de mon corps, je me relie à mes ressentis. Je m’affirme avec un grand oui, je me détache des non, des énergies négatives qui m’épuisent. En conscience je me relie à la lumière, aux plaisirs, à toutes les énergies positives qui me mettent en joie.

Tout autour de moi la magie de la vie pétille. Dans le chant des oiseaux, dans le souffle du vent. Je danse et me sens vibrante. Les rires des premières fleurs me met en joie.

Je vibre dans l’instant présent, l’amour, l’abondance, la richesse de toutes les rencontres de mon nouveau monde. Avec un re-Gard neuf, j’oublie le passé, les peurs et les illusions, les déceptions et les trahisons. 

Libérée du poids du jugement, de l’emprise de mes croyances, j’ouvre grand mes bras vers le ciel, mes pieds fermement ancré dans le sol de la terre mère. Mon monde extérieur devient le reflet de mon monde intérieur. 

Les ailes de mon papillon se déploient depuis l'arbre de vie et dessine une nouvelle vision du futur, en reliance avec la magie de la vie, la joie et les plaisirs. 

Ateliers, stages, cercles de femmes, cours de yoga, marches conscientes dans ma belle nature des Gorges du Gardon, je vous invite à me contacter pour connaître le programme de mes activités à Dions et alentours.

Ensemble, déployons nos ailes et dessinons notre nouveau Monde, où l'âme Agit !





Nouvelle Lune et portail du 02.02.22 , l'Union Divine



Après un mois de janvier ou le repos, l’intériorisation, la visualisation, la manifestation des intentions, une impression de blocages ou de stagnation peut-être se sont peut-être fait ressentir, place maintenant à l’action, la libération, le rayonnement, la création, l'union avec vos désirs, vos plaisirs, la relation à vos aspirations et la reliance avec le grand tout.

Ce portail du 02.02.2022  porte l'énergie du 2 puissance 5. 


Il est conjoint à :

  • la nouvelle lune en Verseau du 01 février 

  • au sabbat de Imbolc et réveil de la terre 

  • au nouvel an chinois et printemps en astrologie chinoise 

Des énergies de renouveau, de vitalité, d'envie de nouveaux horizons, de libération, mais aussi d'affirmation de ses choix peuvent se faire sentir.


L'union avec ses désirs, ses aspirations profondes, ses envies de liberté, de grands espaces peut se manifester. Et c'est bien normal, avec ce qu'il se passe au niveau collectif. N'oublions pas que quand nous vivons de grandes souffrances, que nous touchons le fond, que nous sommes dans l'inconfort, que c'est le moment idéal pour remonter vers la lumière, guérir, trouver les solutions pour sont confort, son bien-être, la meilleure façon de prendre soin de soi, de son corps, de son coeur.


Chapelle du Pic Saint-Loup ( hérault)


C'est ce que je ressens, vis et vibre ces derniers jours. Des choix intimes et nécessaires se sont présentés à moi. Des choix pour manifester encore davantage ma vérité, pour réellement vivre chaque jour ce qui m'apporte de l'énergie, me permet d'avancer, de progresser, de me réaliser, de rayonner qui Je Suis. Et cela demande des choix, de se donner la priorité, de renoncer à un certain confort, certaines habitudes, certaines relations... Cela demande de l'écoute de soi et de l'engagement, de la confiance, de la foi, de la persévérance. Avec concentration et humilité.


Hier, par un hasard divin, je me suis retrouvée à randonner au Pic Saint Loup, un lieu hautement symbolique pour moi. Le Pic Saint-Loup, un vin que j'aimais partager avec une personne chère à mon coeur et qui est sortie de ma vie cette semaine. 




Mon coeur vibrait de gratitude de ce choix effectué, de cette liberté retrouvée. Mon corps vibrait de joie en ce lieu magnifique baigné d'une lumière si puissante qui élevait mon énergie. Mon âme se sentait voler sur cette plage et devant l'horizon rayonnant au crépuscule divin. Tout était si parfaitement parfait. Sans contrainte, sans contrôle. Comme l'oiseau planant dans les cieux.



Ce 29 janvier 2022, j'ai vécu un basculement de ma vie. Rien d'étonnant après un mois de pratique de yoga autour des postures d'inversion. Une prise de conscience de tout ce qui s'était joué intérieurement en ce mois de Janvier, en secret, en ressenti, et maintenant la lumière se faisait, l'horizon se dégageait. Naturellement, en douceur, l'Alchimie opérait. Le plomb se transformait en or. Les souffrances se libéraient, les doutes se dissipaient sans heurts et sans violence. Après des semaines de patience, à cultiver mon jardin intérieur, quelques larmes venaient laver et purifier les dernières poussières de l'hiver. Le printemps pouvait revenir. Avec un nouvel élan vital.


Pour ce mois de février, la pince vient de se présenter dans ma pratique. Une posture mystérieuse, voire mystique qui permet de faire monter l’énergie vitale (le prana) dans notre canal central énergétique (Sushumna), provoquant ainsi un état de clarté, de conscience éveillée, l’union. L'union avec Soi, avec le Grand mystère, le divin. Avec tout ce que je décrivais un peu plus haut.

Je vous invite à suivre mes messages et conseils de pratique sur ma page Instagram 


2022 - L’année du Tigre 🐯 

L’année chinoise du Tigre commencera le 1er février 2022. 

L’intrépide Tigre nous propulse dans une année de défis. 

Avec cet animal, on parle d’une montée en puissance mais aussi de potentielles turbulences. 

Il y aura du mouvement, beaucoup de mouvement, mais aussi un petit risque de surchauffe. 

Quand le Tigre entre en action, il faut savoir être ambitieux et volontaire tout en évitant de déterrer la hache de guerre. 

On notera que l’élément eau qui accompagne ce Tigre en 2022 est un facteur adoucissant. 

Ce Tigre est plus réfléchi et plus pacifique : tant mieux !

L’Energie Positive du Tigre réside en sa force naturelle, instinctive et extrêmement puissante. 

Le Tigre ne recule devant aucun obstacle, il ne se laisse jamais abattre. 

Il va de l’avant, c’est un aventurier né, curieux même. 

Il adore l’action, les défis. 

Doté d’un physique puissant, il connaît sa force. 

Quiconque le croise le respecte ou change de direction. 

Cela en fait un animal emblématique et presque fascinant. 

Je vous invite à vous connecter à l'énergie du tigre et rugir de plaisir en 2022.

Je vous partage également cette vidéo, tant je trouve intéressants les messages du 02.02.22.


Je vous dit à bientôt pour recevoir les messages de notre Déesse du mois de Février.

Cheminer avec Ishtar, Déesse Yin Yang, entre ombre et lumière


Le premier cercle des Déesses de Dions s'est tenu ce mardi 18 janvier, le même soir que la première Pleine Lune de l'année. Gratitude pour ces femmes qui ont choisi d'apporter leur énergie à ce collectif féminin qui va se déployer tout au long de l'année, en reliance, entre femmes, mères, soeurs, déesses.

Rencontrer sa Déesse Intérieure c’est explorer les mythes et les archétypes des Déesses de l’antiquité et partir ainsi à la rencontre des symboles, des messages que les Déesses, les Femmes Oracles, les Prétresses ont à nous transmettre. 

Chaque mois, une Déesse s’invite dans ce Cercle, au fil des énergies et des messages que je canalyse. En ce premier mois de l'année, mois d'hiver et d'introspection, entre ombre et lumière, Ishtar m’a rendu visite. 

Qui est Ishtar ?

Ishtar ou Innana est l’une des déités les plus importantes de Mésopotamiens. 

Elle est considérée comme symbole de la femme, une divinité astrale associée à la planète Vénus et souvent comparée à la Déesse grecque Aphrodite. C’est la déesse de la séduction et de la sexualité, l’amour et de la passion, mais aussi de la guerre et du ciel. Une divinité souveraine dont l'appui est nécessaire pour régner sur un royaume.

Un autre trait saillant de sa « personnalité », plus complexe à cerner, est d'avoir la faculté d'associer les opposés et même de provoquer leur inversion, de briser les interdits. Plus largement, son rôle symbolique, avec son affirmation en tant que principale déesse de la Mésopotamie (et même la déesse par excellence, son nom ayant revêtu avec le temps le sens de « déesse »), est d'être une femme, d'incarner l'image d'un féminin souvent libre de toute tutelle masculine, donc l'inverse de la norme dans une société patriarcale.

Ishtar nous enseigne qu'une Déesse n’est pas « que lumineuse » elle a ses parts d’ombres 

Ishtar est une déesse arrogante qui provoque nombre de conflits entre les dieux ou les mortels, elle multiplie les amants et ne supporte pas qu’on la rejette, Gilgamesh en fera les frais lorsqu’elle se vengera en envoyant le taureau céleste sur terre, ou encore lorsqu’Enkidu s’oppose à elle. La déesse lui fera envoyer une malédiction afin de le punir et de le tuer. 

La déesse n’hésite pas à s’attaquer aux possessions des autres dieux afin de leur voler leurs pouvoirs, notamment dans l’épisode du vol des bienfaits d’Enki. La plus célèbre des légendes concernant Ishtar et sa descente aux enfers, la déesse ambitionne de ravir le trône du monde souterrain à sa sœur Ereshkigal, qui est tout aussi terrible, mais les choses ne se passent pas comme prévu et la déesse est prisonnière des enfers. 

Elle ne devra son salut qu’à l’intervention des garants dieux et le sacrifice de son mari Tammuz. Voici donc l’histoire d’une déesse ambivalente, mais l’une des plus fascinantes du panthéon mésopotamien. 

Tout au long de plus de trois millénaires d'histoire sumérienne puis mésopotamienne, elle a été l'une des divinités les plus importantes de cette région, et a également été adoptée dans plusieurs pays voisins, où elle a pu être assimilée à des déesses locales. Elle a également repris par syncrétisme les aspects de différentes déesses mésopotamiennes et a été vénérée dans plusieurs grands centres religieux, prenant parfois des traits variés selon la localité où son culte se trouvait. Pour cela, elle illustre bien la complexité des conceptions, des pratiques et des échanges religieux dans le Proche-Orient ancien, et beaucoup de ses aspects sont et resteront un sujet de discussion.

Ses Symboles

Ishtar, « Star des Etoiles »  est une divinité astrale, identifiée à la planète Vénus, étoile du matin et du soir. La déesse est d'ailleurs souvent symbolisée par une étoile à huit branches, représentant sans doute cet astre. Son animal-attribut est le lion. Représentée par le deuxième astre le plus brillant dans la ciel nocturne après la Lune, Ishtar occupe une place majeure dans l'espace céleste. 

Comme cela a été évoqué son nom sumérien signifie « Dame du Ciel », et il se retrouve en akkadien dans l'épithète « Reine/Dame du Ciel » (šarrat/bēlit šamê) aux côtés d'autres appellations similaires comme « Reine des Cieux et des Étoiles » ; dans le mythe de sa descente aux Enfers, elle se proclame « Reine du Ciel, de là où le soleil se lève ». 




Un poème  dédié à l'aspect astral de la déesse par le roi Iddin-Dagan d'Isin :

Alors que la Dame, admirée par le Pays (de Sumer),

l'étoile solitaire, l'étoile Vénus,

la Dame élevée aussi haut de le Ciel,

s'élève au-dessus telle un guerrier,

le Pays tremble devant elle !

Les fidèles Tête-noires (les hommes) se prosternent devant elle.

Le jeune homme voyageant sur les routes s'oriente grâce à elle.

Les bœufs lèvent leur tête de leur joug vers elle.  — Hymne d'Iddin-Dagan à Inanna


Incantation à Ishtar 


Vous pourrez pendant tout le mois qui vient adresser vos prières, vos rituels, votre pratique de méditation et de yoga à Isthar et observer ce qui se passe dans votre corps, votre esprit, votre coeur, votre vie.

Dans mes cours de Yoga, Ishtar sera présente par la pratique d'Asana "opposé" et inversion, comme le chien tête en bas, la chandelle, la charrue.

Le Mantra d'Ishtar 

   « Je suis une femme debout, centrée, connectée à mon corps et à mon ventre véritable guide intérieur. Le Nouveau Monde que je souhaite voire éclore existera si je nourris mon feu créateur ! »


Bonne pratique et bon mois de Janvier avec Ishtar, 
Namasté.


Nouvelle Année, Nouveau départ, Nouvelle lune du 02.01.22

 




Tu connais l'histoire du Vilain Petit Canard ? Je me la suis longtemps racontée lorsque j'étais petite. Ce vilain petit oiseau noir, qui a grandi dans une famille de canard, ignorant qu'il appartenait à la famille des Cygnes.

Devenu grand, il se rendit compte de la grandeur de ses ailes, de la grâce de son long cou, de la pureté de son plumage et de son esprit.

Devenu grand, il pu enfin se re-connaître, se relier à ses rêves et décider de voler haut dans le ciel.

En ce début de nouvelle année, je ressens l'impulsion de regarder et voler loin, de se débarrasser de ses vieux fardeaux, de se connecter à la magie de la vie. Et n'oublie pas, le cygne n'est pas toujours blanc, il a aussi son côté sombre. Le cygne noir existe aussi !

En cette nouvelle année, je t'invite à explorer tes profondeurs, à puiser dans la terre, dans les entrailles pour découvrir ses et tes mystères. 

En cette nouvelle année, je t'invite à t'élever vers le ciel, à puiser dans tes ressources, à tisser ton rêve pour exprimer la puissance de la Grande Déesse en toi. 

Nous cheminerons ensemble, au travers du Cercle des Déesses de Dions, au travers des ateliers, cours et retraite de Yoga et d'Alchimie en toi que je propose à La Magnanerie de Dions. Contacte moi si tu veux en parler.

A bientôt et très belle Année 2022.

Soleil sur la Vallée de L'Eure - Uzès
Soleil sur la Vallée de L'Eure - Uzès


Retrouve tous les lundis les messages de Dame Nature, sur le compte Insta d'Alchimye Yoga.

02.01.2022 - nouvelle lune - Uzes - Vallée de l’Eure

Le choix 

Aujourd’hui je fais le choix

De me connecter à ma Déesse intérieure

De prendre soin de mon temple sacré 

De cultiver l’Amour en Soi 

De rêver grand et déployer mes ailes 

D’oser me révéler dans ce miroir 

De me relier à plus grand que moi


Je fais le choix 

De ne plus me taire 

De ne plus me cacher 

De ne plus me limiter 

De marcher mon chemin en beauté 

De voler avec grâce et élégance 

De rayonner la liberté 


Avec ce message, entre dans La posture du cygne 

Elle nous connecte à la grâce et à la beauté du corps et de l’esprit qu’elle rend légers, éliminant la pesanteur et le doute. 


Dans ton ventre, connecte toi à la puissance de la terre et relie toi à la majesté du ciel