Alice au Pays des Merveilles


" Si le monde n'a absolument aucun sens, qui nous empêche d'en inventer un ? " Lewis Caroll. 


Au gré de mes pas, de mes rencontres, de mes intuitions, je suis un peu comme Alice, petite fille extrêmement curieuse et insouciante, un brin naïve, exploratrice, rêveuse, amoureuse de la vie et des expériences. Mais aussi chercheuse de sens, de sagesse, d'émerveillement dans les petites choses du quotidien. 

Spontanée, comme elle je suis auteure de nombreuses gaffes et j'aime les rencontres farfelues, les personnages bizarres, mais aussi les messages de la terre et les signes de la nature. Si le monde me semble absurde, si le temps s'arrête parfois, si je fais des rêves étranges, je me plait à réinventer sans cesse mon monde, ma réalité, mon quotidien, en dehors des normes et des sentiers battus. 

Comme Alice, j'entreprend un voyage fantastique, magique, abandonnant tous mes repères, parlant aux animaux et aux plantes, découvrant sans peur un nouvel inconnu.

Hier, du Col de la Forclaz  au col de l'Aulp, au gré de nos pas, seuls dans le silence de la nature, c'est un incroyable Pays des Merveilles aux couleurs d'automne qui s'est offert à nos yeux et nos sens éveillés par tant de beauté.

Le lac d'Annecy depuis La Forclaz
Un panorama qui se découvre sur La Tournette


Montée dans les bois en direction de La Rochette et du Rocher du Roux



des pierres et falaises en redescendant vers le Col de l'Aulp


Alpages au pied de la Tournette



Retour en longeant le ruisseau de Montmin

Et pour finir, parfait timing avec le coucher de Soleil sur le lac. 













Aucun commentaire